Colloquium 2020 Colloque

This image has an empty alt attribute; its file name is GIC-2020-Colloquium-Poster.png


15th Annual Colloquium of the Gregorian Institute of Canada
July 9 to 12, 2020
St. Augustine’s Seminary (ON)

St Augustine’s Seminary

CHANT ALIVE!

The program features: daily Lauds, Vespers, Compline;
Concert with Adelphi Choir; and
Sunday Mass with full sung propers

The draft colloquium program is available here.

Registration information is below.

Accommodation will be at the St Augustine’s Seminary in Scarborough. The facility has been renovated and now has AIR CONDITIONING!! Those who were there a few years ago will appreciate this.

Accommodation can be arranged directly with the seminary and that information is available on their web-site: Seminary Accommodation

Approaches to Chant Performance by Marcel Pérès

Marcel Pérès, has spent his life championing this close connection between research and performance through his Ensemble Organum, founded in 1982. In 2001, he founded CIRMA, the Centre itinérant de recherche sur les musiques anciennes, in Moissac, France. His recordings with Ensemble Organum have attracted much attention and great acclaim for their compelling and fresh interpretations of ancient music, based on new research. We celebrate his presence with us by inviting scholars and liturgical musicians to speak about how the performance of chant fits within the scope of their own work.

What is Gregorian chant?

This question could seem astonishing in the frame of a meeting about Gregorian chant, but in fact it is really important to try to figure out what do these two words mean: Gregorian and Chant.

Maybe the first question to explore should be: What is chant for us today, and what was chant for those who, in the 19th century wanted to restore Catholic Church music?

But that’s not enough. We must have an historical approach of chant. During the 20th century, most of the scholars have focused on the neumatic notation, of the 10th and 11th centuries, looking down on the square notation of the following centuries. The result is that today very few gregorianists have a clear vision of these centuries – 12th -19th c. – when square notation was the main means of construction of the liturgical celebration.

During this workshop we will try to describe what happened with chant during the second millennium, and we will go further, into the first millennium, using as a guide Old roman and Beneventan chant.

But this would not be complete, if we do not wonder what all this means for us today, to look at theses testimonies of late Antiquity.

For those of the first millennium, the conception of singing was radically different to what it’s now. Can their testimony radically change our vision of liturgical challenges?

Matters that will been treated:

- The 19th century and the beginning of the 20th chant revival.

 - The square notation, from his origin, in the middle of the 12th century until now.

  - Old roman chant, the link between eastern and western liturgical traditions and also between the first and the third millennium.

- What can be done today with the Vatican editions of the beginning of the 20th century? How these editions can been used, knowing the history of square notation and the information brought by Old roman chant.

The colloquium also features a daily vespers led by Aaron James.

Aaron James is the Director of Music for the Toronto Oratory of St Philip Neri, and a Sessional Lecturer in Organ at the University of Toronto. He holds a PhD degree in musicology from the Eastman School of Music, University of Rochester, where he previously earned a DMA degree and Performer’s Certificate in organ. His activities as a scholar and performer center on the motet in the mid-sixteenth century, building on his dissertation, which examined the career of Augsburg music editor Sigmund Salminger. His most recent publications appear in the Journal of the Alamire Foundation, Early Music, and Sacred Music.

DONATE to the ongoing work of the Gregorian Institute

REGISTRATION

PLEASE NOTE THAT REGISTRATION DOES NOT INCLUDE ACCOMMODATION WHICH MUST BE OBTAINED DIRECTLY FROM ST AUGUSTINE’S SEMINARY Seminary Accommodation

To register by mail please download this form, fill it in and send with your cheque.

To Register on-line please fill in this form and email it to  igc.gic@gmail.com and pay using the buttons below.

ALL REGISTRANTS MUST BE MEMBERS OF GIC/IGC FOR THE YEAR 2020-2021.  PLEASE INCLUDE THE MEMBERSHIP FEE WITH YOUR REGISTRATION IF YOU ARE NOT ALREADY A MEMBER OF GIC/IGC FOR 2020-2021.

GIC Membership 2020/21
Full Registration 2020

15e Colloque annuel de l’Institut grégorien du Canada
9 au 12 juillet 2020
Séminaire Saint-Augustin (ON)

Séminaire Saint-Augustin

LE GRÉGORIEN TOUJOURS VIVANT !

Le programme du colloque comprend : la célébration quotidienne des offices de Laudes, Vêpres et Complies ; un concert avec le Choeur Adelphi ; et la célébration de la messe dominicale avec tout le Propre chanté.

Le programme préliminaire du colloque est disponible ici

Voir ci-dessous pour les modalités d’inscription.

Hébergement et repas seront disponibles au séminaire Saint-Augustin, à Scarborough. D’importantes rénovations ont été effectuées au séminaire, incluant l’installation d’un SYSTÈME DE CLIMATISATION !! Ceux et celles qui ont participé au colloque de 2016 s’en réjouiront.

Les réservations de chambre et de repas se font directement auprès du séminaire. Vous trouverez les détails et la procédure de réservation sur le site du séminaire : Réservations

Considérations sur l’interprétation du chant grégorien

Avec l’ensemble Organum qu’il a fondé en 1982, Marcel Pérès s’est fait le champion de la relation étroite qui existe entre la recherche et l’interprétation. En 2001, il a aussi fondé le Centre itinérant de recherche sur les musiques anciennes (CIRMA) à Moissac, en France. Ses enregistrements avec l’ensemble Organum ont été acclamés pour leur approche novatrice et convaincante de la musique ancienne basée sur les recherches les plus récentes. À l’occasion de la venue de Marcel Pérès parmi nous, nous invitons les chercheurs et les musiciens liturgiques à partager les résultats de leurs travaux et leurs idées sur l’interprétation du chant grégorien.

Qu’est-ce que le chant grégorien ?

La question peut sembler étonnante dans le cadre d’une rencontre sur le chant grégorien, mais il importe réellement d’essayer de comprendre ce que ces deux mots veulent dire exactement : « chant » et « grégorien ».

Peut-être devrions-nous d’abord nous demander ce qu’est pour nous, aujourd’hui, le chant grégorien et ce qu’il était pour ceux qui voulurent restaurer la musique de l’Église catholique au 19e siècle.

Mais il ne suffit pas de répondre à cette question. Il faut adopter une approche historique du grégorien. Durant le 20e siècle, la plupart des chercheurs se sont concentrés sur l’étude des notations neumatiques des 10e et 11e siècles pour interpréter les textes en notation carrée des siècles subséquents. Il en découle que très peu de grégorianistes actuels possèdent une vision claire de la période s’étalant du 12e au 19e, soit celle où la notation carrée était le principal moyen de transmettre la musique des célébrations liturgiques.

Au cours des ateliers de ce colloque, nous tâcherons de montrer ce qui arriva au plain-chant durant le deuxième millénaire. Et nous remonterons davantage le temps, jusque dans le premier millénaire, guidés par deux répertoires anciens : le chant vieux-romain et le chant bénéventain. Mais encore faudrait-il se demander ce que tout cela veut dire pour nous de se pencher ainsi sur ces témoins de l’Antiquité tardive. Peuvent-ils transformer entièrement notre vision du chant liturgique, sachant que, pour le premier millénaire, le concept de chant était radicalement différent de ce qu’il est maintenant ?

Les sujets suivants seront abordés :

– Le 19e siècle et les débuts de la restauration du chant grégorien au 20e siècle.

– La notation carrée, des origines (12e siècle) à aujourd’hui.

– Le chant vieux-romain : le lien entre les traditions liturgiques d’orient et d’occident et entre le premier et le troisième millénaire.

– Que faire des éditions vaticanes du début du 20e siècle ? Comment ces livres de chant peuvent-ils être utilisés aujourd’hui à la lumière de ce que nous savons de l’histoire de la notation carrée et de ce que nous enseigne le chant vieux-romain ?

Également au programme du colloque : Vêpres du jour dirigées par Aaron James.

Aaron James est directeur musical à l’Oratoire Saint Philippe Néri à Toronto et chargé de cours d’orgue à l’Université de Toronto. Il détient un doctorat en musicologie de l’École de musique Eastman de l’Université de Rochester. De cette même institution, il avait précédemment obtenu un doctorat en musique (interprétation) ainsi qu’un certificat d’interprétation (orgue). Comme chercheur et interprète, il se spécialise dans le motet du milieu de 16e siècle, développant le sujet de sa thèse qui portait sur la carrière de l’éditeur Sigmund Salminger de Augbourg. Il a récemment publié des articles dans les revues spécialisées suivantes : Journal of the Alamire Foundation, Early Music et Sacred Music.

Faire un don pour soutenir la mission de l’Institut.

INSCRIPTION

VEUILLEZ NOTER QUE L’INSCRIPTION N’INCLUE PAS L’HÉBERGEMENT ET LES REPAS. ON DOIT LES RÉSERVER DIRECTMENT AUPRÈS DU SÉMINAIRE : Réservations

Pour vous inscrire par la poste, téléchargez ce formulaire, remplissez-le et postez-le avec votre chèque.

Pour vous inscrire en ligne, remplissez ce formulaire et envoyez-le par courriel à igc.gic@gmail.com et effectuez votre paiement en utilisant les boutons ci-dessous.

TOUS LES PARTICIPANTS INSCRITS DOIVENT ÊTRE MEMBRES EN RÈGLE DE L’IGC/GIC POUR L’ANNÉE 2020-2021. VEUILLEZ S.V.P. AJOUTER LES FRAIS D’ADHÉSION SI VOUS N’ÊTES PAS DÉJÀ MEMBRE DE L’IGC/GIC POUR 2020-2021. 

Adhésion à l’IGC 2020/2021
Inscription complète 2020